14 Janvier 2020

L’intergénérationnel : comment manager la fin de l’alphabet (générations X Y Z) ?

Des sociologues ont identifié quatre générations qui cohabitent aujourd’hui sur le marché du travail :

les « baby-boomers* », issus du boom de la natalité après la 2nde guerre mondiale, nés entre 1946 et 1964 ; les membres de la génération X, nés entre 1965 et 1980, qui ont connu le spectre du SIDA et du chômage naissant ; les millenials ou « digital natives », nés entre 1980 et 1992, également appelée « génération Y », sont nés avec les nouvelles technologies. La génération Z quant à elle, comprenant les individus nés après 1995, présente une ouverture sur le monde et se dit prête à travailler à l’international.

Les entreprises ont conscience de la richesse que représente le brassage de ces générations, qui ont des postures différentes face à l’autorité, au changement, au respect des valeurs, à l’équilibre vie pro / vie privée … mais sont parfois un peu désarmées quand il s’agit de faire travailler tout ce petit monde ensemble.

Même s’il semble vain de vouloir généraliser des traits de caractère en fonction de l’année de naissance, quelques tendances peuvent se tracer à grands traits.

Pour dépasser ces différences qui risquent de catégoriser les individus de manière excessive, il peut être intéressant de chercher ce qui relie ces générations afin de les fédérer autour de buts communs ;  d’inciter chacun à donner le meilleur de soi, expérience, créativité, idées novatrices, pour créer une dynamique positive. Chez Différent Egale Plus, nous pouvons vous accompagner dans votre réflexion et vous aider à mettre en place des actions ciblées en ce sens.

Contactez-nous.

 

 

 

*Babyboomers : 1946 - 1964

Génération X : 1965 - 1979

Génération Y : 1980 - 1992

Génération Z : 1993 - 2005